Former les agents d’une collectivité, Rueil-Malmaison

Le chef du service Formation de la ville de Rueil-Malmaison évoque les choix et les suites des sessions de formation consacrées à l’éveil artistique et culturel. 

 

À quelques encablures de Paris, Rueil-Malmaison est une commune importante des Hauts-de-Seine : 80 000 habitants, une population jeune (61% des habitants ont entre 15 et 50 ans), un revenu médian par ménage confortable. Patrick Ollier, maire depuis 2004, peut impulser une politique inscrite dans la continuité. Beaucoup de jeunes couples s’installent sur le territoire. Réfléchir à la qualité de l’accueil des très jeunes enfants fait donc partie d’une politique générale sur la notion de service public à laquelle les familles sont sensibles.

 

RÉFLÉCHIR AUX BESOINS DES ÉQUIPES

 

Sylvain Macia, chef du service formation de la mairie nous réserve un accueil chaleureux. En poste depuis 2006, il soutient les orientations retenues par le service en direction des professionnels de la petite enfance : « Nous dénombrons 450 agents dans le domaine de la petite enfance soit un quart de l’ensemble des agents permanents de la collectivité. Nous réfléchissons aux besoins des équipes afin de construire un plan de formation cohérent. C’est bien sûr un travail en partenariat avec le CNFPT1. Nous ouvrons des propositions de formations en intra (sur site) car cette demande est en constante évolution ». 

Avec Sylvie Juster, coordinatrice petite enfance, des thèmes sont retenus, avec pour objectif de diversifier l’offre de formation, de professionnaliser les agents et de les rendre acteurs de leur qualification professionnelle. Les services de la mairie ont fait appel à Enfance et Musique pour encadrer des formations « destinées à des agents qui n’ont pas de prédisposition particulière dans le domaine artistique ». Sylvie Juster et Sylvain Macia proposent d’abord deux modules « Chansons, comptines et jeux de doigts » encadrés par Agnès Chaumié et Isabelle Grenier2. Sylvain Macia est encore étonné de l’écho qu’ont trouvé ces journées auprès des personnels : « Je pensais que la musique était un outil de communication, un vecteur de partage mais les bilans des formations nous ont révélé que les agents sont allés bien au delà : elles ont pu apprendre à chanter devant les autres, surmonter leur propre mode éducatif, lever des contraintes pour communiquer et se découvrir des compétences. 

 

DES AGENTS ACTEURS DE LEUR FORMATION

 

« On dépasse les aspects techniques pour revisiter la relation à l’enfant, investir une dynamique d’équipe. Nous sentons que se construisent des valeurs partagées, un autre regard sur les moments chansons, un retour à l’humanité, une philosophie d’éducation. » En prononçant ces phrases, Sylvain Macia est visiblement sensible
à cette approche « qui met la relation à l’enfant au cœur de la formation. On pourrait rester des heures sur les bilans ».

Même constat pour la formation « Formes, couleurs, matières » encadrée par Sylvain Gaudenzi3, « qui a installé un climat. Pour le professionnel, l’objectif était auparavant d’aboutir à un produit fini. Dans un contexte de confiance, l’artiste a insisté sur ce que ressent l’enfant et la nécessaire faculté de se mettre à sa place. Le message est puissant, il s’agit de laisser libre cours à la créativité du tout-petit, de permettre à l’enfant de s’exprimer ». La formation continue permet aux professionnels d’expérimenter des activités pour savoir les proposer dans leur contexte de travail. C’est souvent une première expérience.

Sylvain Macia souligne l’importance du contexte créé par les formateurs « avec des instruments très divers, des objets sonores de toutes sortes, une diversité de l’installation plastique, on est déjà dans un autre monde ».

Les services formation et petite enfance poursuivent leur réflexion de programmation de formation, dans le souci de compétences à développer dans les lieux d’accueil de la petite enfance. Croiser les critères (nombre important de demandes, thématiques) permet d’affiner l’offre. L’éveil artistique et culturel en fait partie. « L’épanouissement des agents dans leur vie professionnelle passe aussi par les activités d’expression qui donnent sens au travail éducatif quotidien » achève Sylvain Macia dans un sourire. 

HK

1 - CNFPT : Centre national de la fonction publique territoriale.
2 - Agnès Chaumié et Isabelle Grenier sont musiciennes et formatrices à Enfance et Musique
3 - Sylvain Gaudenzi, plasticien et formateur à Enfance et Musique

Accueil collectif à Rueil-Malmaison
• 15 crèches et Accueil familial
• 4 haltes-jeux
• 1 jardin d’enfants
• 4 crèches privées

Direction des Ressources Humaines et Formation
Chef du service Formation : Sylvain Macia

Direction de la Petite Enfance
Coordination, Sylvie Juster
13, boulevard Foch
92500 – Rueil-Malmaison
www.mairie-rueilmalmaison.fr

Territoires d’éveil n°3

Publication : Mar 2015
Territoires d'éveil
Accueil Publication

Toutes les publications

  Le label Enfance et Musique
Cd, Livres-CD pour les tout-petits


Voir le site du label

Réseaux sociaux

 Enfance et Musique
17 rue Etienne Marcel
93500 Pantin
Tél. : +33 (0)1 48 10 30 00
Siret : 324 322 577 000 36
Organisme de Formation déclaré
sous le n° : 11 93 00 484 93

Conditions générales de vente

Mentions Légales

Partenaires publics

Share This