La Belle saison

En 2009 paraissait Photographie d’une dynamique fragile, Étude sur les conditions de production et de diffusion des spectacles adressés au jeune public en France. À l’initiative de Scène(s) d’Enfance et d’Ailleurs1, des chantiers de réflexion s’ouvrirent dans toute la France et aboutirent en Juillet 2012 à la publication du Manifeste pour une politique du spectacle vivant en direction de la jeunesse. Parmi les 40 propositions pour le jeune public, la 39ème préconisait : « Appelons à une/des saison(s), soutenue (s) par les pouvoirs publics, à toutes les échelles, et rendons la – les visible(s) dans tous les lieux de culture et d’éducation ». C’est chose faite, mais le pluriel est devenu singulier, La Belle Saison sera officiellement ouverte lors du festival d’Avignon par Aurélie Filippetti le 16 juillet 2014, elle se prolongera jusqu’en décembre 2015. 

Des plateformes régionales se sont constituées et commencent leurs travaux, de manière variable. Dans les régions déjà fortement structurées en réseau – comme la Bretagne ou l’Aquitaine -, les acteurs professionnels se coordonnent, des réunions se sont mises en place depuis le printemps (notamment pour mettre à jour l’information et les modes de coopération des uns et des autres). D’autres régions peinent à constituer une plateforme ou à coordonner leurs actions. Le lancement officiel de la belle Saison au festival d’Avignon devrait impulser un mouvement dont il faut souhaiter qu’il ira au-delà de 2015. 

Parmi les huit commissions de réflexion constituées pour élaborer des propositions, la commission Les trois âges du jeune public part du constat que « le parcours du jeune spectateur peut débuter dès la petite enfance (…) De plus, cette découverte dès le plus jeune âge peut amener les adultes, qui accompagnent leur(s) enfant(s) vers les lieux culturels alors même qu’ils n’ont pas l’habitude de les fréquenter (…) Les spectacles pour la petite enfance sont principalement proposés par les structures d’accueil telles que les crèches ou médiathèques et peu par les institutions culturelles. La demande est importante mais pas satisfaite ». Les enjeux de la Belle saison seront d’analyser les spécificités des temps de la petite enfance pour mieux y répondre tant en terme de création que de médiation. Parmi les priorités dégagées figure également la nécessité de programmations pour la petite enfance à l’initiative des structures culturelles, en intégrant une réflexion en termes d’accueil et de médiation adaptée
et qui puisse intégrer les familles. Parmi les pistes de travail de la commission ont été retenues le choix de composition de parcours pour la petite enfance, la création de dispositifs associant enfants et familles, le repérage et l’expérimentation de dispositifs de commandes de création destinées à une classe d’âge…

Les mois à venir apporteront les premières réponses à ce vaste chantier. Les plateformes joueront un rôle important dans le rapprochement des secteurs et il reste à souhaiter que les opérateurs déjà en place puissent partager leur expérience avec les acteurs culturels. υ

1 – www.scenesdenfance.com

Gwénola David
Coordination
La Belle saison avec l’enfance et la jeunesse
Onda – 13 bis, rue Henry Monnier
75009 Paris
bellesaison.fr

Couverture Territoires d'éveil 1

Territoires d’éveil n°1

Publication : Juin 2014
Territoires d'éveil
Accueil Publication
[et_bloom_inline optin_id="optin_2"]

Toutes les publications

  Le label Enfance et Musique
Cd, Livres-CD pour les tout-petits


Voir le site du label

Réseaux sociaux

 Enfance et Musique
17 rue Etienne Marcel
93500 Pantin
Tél. : +33 (0)1 48 10 30 00
Siret : 324 322 577 000 36
Organisme de Formation déclaré
sous le n° : 11 93 00 484 93

Informations pratiques

Conditions générales de vente

Mentions Légales

Partenaires publics

Share This