L’IFRASS, à Toulouse

INSTITUT DE FORMATION, RECHERCHE, ANIMATION, SANITAIRE et SOCIAL.
Un lieu de formation des éducateurs de jeunes enfants, auxiliaires, aides soignants, aides médico-psychologiques, puéricultrices, éducateurs spécialisés.

 

Chantal Borde, directrice du Pôle Petite Enfance de l’IFRASS, retrace l’évolution des métiers et les concepts de formation menés par l’Institut de Toulouse.

« Il est important de souligner la méconnaissance des métiers entre eux ; provoquer la rencontre c’est faire évoluer les représentations de chacun et donc tendre vers une qualité et une fluidité des échanges dans les équipes professionnelles ». Chantal Borde souligne « la nécessité d’un socle commun, à la croisée de plusieurs métiers, qui permettra aux professionnels de travailler ensemble sur le terrain, avec une estime mutuelle et dans une dynamique de projet. « Dans les années 85/90, certaines compétences comme celles des éducatrices de jeunes enfants (EJE) et des puéricultrices (PUER) étaient quasiment concurrentielles. Dans une logique de partage, il a fallu travailler au changement des positionnements. Cette évolution est aussi passée par la formation. » 

 

UNE LOGIQUE DE COMPLÉMENTARITÉ

 

La mise en œuvre d’un croisement des publics de toutes les filières en formation répond à une logique de complémentarité que l’IFRASS développe sous diverses formes. Des journées d’étude sur des thématiques communes peuvent réunir jusqu’à 240 étudiants afin de travailler, par exemple, sur les représentations, l’éthique, la violence éducative ordinaire1 ou les postures professionnelles induites…

« Notre objectif est de construire une réflexion partagée sur le quotidien de l’enfant qui trouvera des résonances au cours des stages sur le terrain » précise Chantal Borde. « Depuis la réforme de la formation des EJE en 2005, nous travaillons à articuler les connaissances et la réalité de tous les jours. » Parfois isolées dans les structures, les étudiants peuvent puiser dans leur parcours de formation des outils de confrontation et de réflexion communs : une plate-forme en ligne permet par exemple l’accès à des retours d’expériences.

 

VERS UN PROJET PROFESSIONNEL PARTAGÉ 

 

Dans un Institut qui a la particularité d’allier les secteurs de la santé et du social, le développement numérique, la réflexion commune sur le lien avec les familles et la sensibilisation à l’éveil artistique et culturel font partie des missions prioritaires dans une recherche d’équilibre harmonieux avec l’expérience de terrain. Dès septembre 2016 « la classe inversée » sera accessible à distance ; parallèlement des semaines de formation sont consacrées à l’éveil artistique et culturel. Marionnettes, comptines, théâtre, papiers récupérés, terre… autant de pistes que des formateurs (relayés par des intervenants) investissent au gré de leurs passions. 

« Le lien avec les familles reste une question primordiale et partagée » spécifie Chantal Borde. « Là encore il s’agit de travailler la rencontre et de comprendre ce qui se passe. La prise en compte de l’environnement de l’enfant, le territoire d’exercice professionnel, occupent une place centrale dans nos directions de travail. »

Au moment où la question du devenir des métiers de la petite enfance est posée, générant des inquiétudes en fonction d’une réforme annoncée, l’IFRASS met l’accent plus que jamais sur la notion de projet professionnel partagé, accompagnant au plus près celles et ceux qui auront en charge d’accueillir le tout-petit au quotidien. 

HK

1 – Vivre en crèche, Remédier aux douces violences, Christine Schuhl, Chronique sociales, 2003.

Actuellement  structuré en 3 pôles (Santé, Éducation spécialisée, Petite enfance), les champs d’activités de l’IFRASS seront réorganisés en 2 pôles, dès septembre 2016 : pôle Santé et pôle Social (petite enfance, handicap, personnes vieillissantes).

L’IFRASS est issu de l’Institut de puériculture, fondé en 1913 par la Ligue contre la mortalité infantile. Cette école était rattachée en 1925 à la faculté de médecine, où se trouvait l’inspection médicale scolaire. L’IFRASS s’est installé au Mirail en 2003. Aujourd’hui, des séquences débats (à partir par exemple d’un fait d’actualité)  sont organisées avec le quartier, dans le but de partager une réflexion sur les notions de citoyenneté et proximité. 

L’IFRASS compte :
– 70 salariés
– 600 étudiants

L’IFRASS c’est :
– la formation initiale aux diplômes d’État des métiers de la santé et du social, d’aide à la personne ;
– la formation continue et la formation à distance ;
– la préparation aux concours ;
– l’international ;
– un centre de ressources.

IFRASS
2, bis rue Emile Pelletier
BP 44777 – 31047 Toulouse Cedex 1
Tél. 05 34 63 89 00
www.ifrass.net

Territoires d’éveil n°6

Publication : Mar 2016
Territoires d'éveil
Accueil Publication

Toutes les publications

  Le label Enfance et Musique
Cd, Livres-CD pour les tout-petits


Voir le site du label

Réseaux sociaux

 Enfance et Musique
17 rue Etienne Marcel
93500 Pantin
Tél. : +33 (0)1 48 10 30 00
Siret : 324 322 577 000 36
Organisme de Formation déclaré
sous le n° : 11 93 00 484 93

Conditions générales de vente

Mentions Légales

Partenaires publics

Share This