L’ACEPP, la place des parents

Association des Collectifs Enfants Parents Professionnels. Depuis trente ans, ce réseau parental et éducatif fédère les crèches et initiatives des parents et des professionnels dans une démarche participative.

 

«Il nous importe aujourd’hui de réinventer le parental autrement ». Françoise Brochet, déléguée nationale à l’Acepp, insiste sur la nécessaire capacité à inventer de nouveaux modèles participatifs pour une fédération nationale, forte de 30 ans d’histoire. L’Acepp, réseau éducatif et parental national, se penche aujourd’hui attentivement sur la notion de coéducation qui vise à vivre la parentalité dans la société contemporaine, avec tout ce que cela suppose de nécessaires partages. 

 

LA COÉDUCATION, UN SUJET CENTRAL

 

« L’Acepp est d’abord passée par la création de crèches parentales, aujourd’hui l’approche est plus vaste » précise Marie-Laure Cadart, membre du Conseil d’administration1. « Nous travaillons à l’échange de savoirs entre parents et professionnels, notamment au sein des UPP, Universités Populaires de Parents. L’une des vocations de la fédération est d’aller là où il y a du manque et de nous glisser dans les interstices. Le travail parental est essentiel, non dans une perspective familialiste mais dans l’objectif d’un projet social de territoire. » Françoise Brochet insiste sur l’importance de « créer de nouveaux modèles avec les parents » et mesure « les enjeux d’une coéducation reposant sur la collaboration entre professionnels et familles » ce qui suppose « une bonne connaissance des lieux d’accueil, un échange d’informations, une confiance réciproque ». 

 

CRÉER DE NOUVEAUX MODÈLES

 

Forte d’un important réseau organisé sur l’ensemble du territoire2, l’Acepp demeure proche de ses 900 adhérents car le parent reste le premièr éducateur de son enfant. À ce titre, il joue un rôle déterminant dans la transmission de valeurs éducatives essentielles. « L’Acepp s’est créée sur un créneau vierge, en créant des lieux d’accueil, y compris dans des territoires à la marge, comme le milieu rural » nous rappelle Françoise Brochet. « Aujourd’hui, partir du savoir des parents, c’est renforcer la sécurité de l’enfant ; il est important d’inventer avec ce que l’on est et d’accorder une vraie place au singulier dans le collectif. Les Universités Populaires de Parents participent (au même titre que la création de centres de ressources, de cafés des parents…) d’une nouvelle manière d’être ensemble – parents et professionnels – dans un contexte en mutation constante ». Pour Marie-Laure Cadart, « le lieu d’accueil reste un point d’ancrage, souvent synonyme de rupture d’une solitude. Dans une société qui ne prend pas soin des autres, l’investissement des parents relève de la citoyenneté active. »

La question de l’éveil artistique et culturelle, abordée dans deux numéros spéciaux de La Gazette de l’Acepp, passe par des sessions de formation et se décline sur le terrain. Des malles itinérantes culturelles sont également à disposition, elles sont réajustées avec les ressources locales des crèches.

L’Acepp fournit des outils aux familles souhaitant créer leur structure d’accueil ; l’une des lignes de force de la fédération est de proposer aux familles des modalités d’investissement. Le domaine de la formation, conçue comme un outil d’animation du réseau et comme outil personnel, occupe une place importante dans le volume d’activités. 

Il s’agit pour ce mouvement bien implanté sur les territoires de participer à une « intelligence collective » qui ouvre aux parents des espaces de partage avec les professionnels, pensés dans l’intérêt de l’enfant : cette question est éminemment d’actualité !

HK

1 – Marie-Laure Cadart est médecin et anthropologue. Depuis 2004, elle se consacre essentiellement à la formation continue et à la recherche. Elle est membre du bureau du SNMPMI (Syndicat national des médecins de PMI) et fait partie des initiateurs du collectif « Pas de zéro de conduite pour les enfants de trois ans ». Elle a publié Les parents dans les crèches, utopie ou réalité ? (Érès, 2006) et Les crèches dans un réseau de prévention précoce (érès, 2008, coll. « 1001 BB »).
2 – 900 adhérents, 810 associations, 42 000 bénévoles, 28 fédérations territoriales…

ACTIVITÉS

• Accompagnement de la démarche participative
• Soutien et conseil technique
• Liens, échanges, animation d’un réseau actif
• Diffusion (colloques, publications)
• Formation
• Recherches-actions
• Accompagnement d’actions de développement social local en milieux fragiles

 

CHARTES

  La charte Acepp pour l’accueil de l’enfant (1989 / 2002)
  La charte Acepp des initiatives parentales (2010)
  La charte Acepp des universités populaires de parents (2010)

 

La gazette de l’Acepp

Revue trimestrielle du réseau, créée en 1981.
Les N° 113 et 114, « La petite enfance de l’art », sont consacrés à l’éveil artistique et culturel du très jeune enfant.

ACEPP
29, rue du Charolais
75012 Paris
Tél. : 01 44 73 85 20
http://acepp.asso.fr/

Territoires d’éveil n°7

Publication : Juin 2016
Territoires d'éveil
Accueil Publication

Toutes les publications

  Le label Enfance et Musique
Cd, Livres-CD pour les tout-petits


Voir le site du label

Réseaux sociaux

 Enfance et Musique
17 rue Etienne Marcel
93500 Pantin
Tél. : +33 (0)1 48 10 30 00
Siret : 324 322 577 000 36
Organisme de Formation déclaré
sous le n° : 11 93 00 484 93

Conditions générales de vente

Mentions Légales

Partenaires publics

Share This