Du bazar au terminus

Cette compagnie réunit des artistes d’expérience et de jeunes professionnels enthousiastes. Le collectif de créateurs engagés pratique un vrai compagnonnage intergénérationnel.

 

Quoi de commun entre un jeune dumiste qui a l’envie de créer sa propre compagnie et une conteuse musicienne et chanteuse, qui a emprunté les chemins de la création, encadré de nombreuses formations et transmis ses passions pendant douze ans sur les ondes de France Musique et France Culture ? Ils répondent à deux voix : « nous avions envie d’un véritable compagnonnage ». Pour Florian Genilleau il s’agissait de « professionnaliser des projets communs », pour Béatrice Maillet « après des spectacles partagés avec Florian, nous avons eu le désir de construire un collectif militant, ouvert sur d’autres genres ».

Du Bazar au Terminus, compagnie créée en 2013, compte maintenant huit membres dont trois dumistes, deux conteuses, deux responsables administratifs et une jeune présidente, motivée et impliquée. Florian Genilleau reste au cœur du projet, il est de tous les spectacles, partageant la scène avec Béatrice Maillet au gré des créations. Cette dernière apporte aussi son regard pour la mise en scène. Chaque artiste du collectif participe à un spectacle de la compagnie. Cette géométrie variable d’implication confère souplesse et diversité aux propositions artistiques.

 

WORK IN PROGRESS

 

« Au début, nous nous sommes appuyés sur les spectacles existants, suivant nos intuitions et fonctionnant avec un certain empirisme. Depuis, le travail s’est structuré, toujours porté par la musique qui reste l’élément central de notre compagnonnage » précise Florian Genilleau. Avec des spectacles en solo ou en duos, pour les tout-petits, à voir en famille ou pour les plus grands, les artistes de la compagnie croisent leurs envies et leurs champs créatifs ; ils sollicitent des regards extérieurs de complices culturels et développent ainsi une offre souple de spectacles musicaux et de contes, propres à toucher un large public. Work in progress, c’est la dynamique partagée des artistes du collectif qui échangent, affinent, réfléchissent en restant très attentifs aux retours de chacun. 

« Florian et moi sommes imprégnés de la philosophie d’Enfance et Musique » explique Béatrice Maillet. « Il est important, y compris dans l’écriture, de ne pas perdre le sens de notre démarche. Un spectacle, est conçu pour l’enfant et sa famille : serait-il pertinent d’ailleurs de laisser un très jeune enfant seul face à une proposition artistique ? Un tout-petit n’est jamais seul, les adultes qui l’accompagnent sont là aussi, avec leur rôle et leurs craintes… à dépasser parfois ! Vaincre certaines résistances, prendre le temps de rassurer, c’est s’assurer que tout se passe au mieux, pour tout le monde. » 

Chaque projet s’élabore donc avec soin, en veillant à la mesure du temps, celui indispensable de la création, celui nécessaire de l’administration et de la gestion de la compagnie. À petits pas mais sans faux pas, le travail s’élabore. 

 

PRÉSENCE ARTISTIQUE DANS LES LIEUX D’ACCUEIL

 

Il était logique de penser que Béatrice Maillet, formatrice depuis plus de vingt ans à Enfance et Musique, allait développer ce secteur dans la compagnie. C’est une autre forme qu’elle a choisie.

« La compagnie n’est pas un centre de formation. Je voulais trouver une forme pour aller sur le terrain, dans un cadre qui ne soit ni celui du spectacle ni celui d’une formation mais un entre deux… J’ai donc mis en place un dispositif où j’analyse avec les professionnels en temps réel ce qui se passe. En restant avec eux et les tout-petits, dans la matière musicale et poétique, j’anime une séance, commentée en direct. La plupart du temps, les réflexions suivent l’intervention, dans ce contexte elles se font en direct, avec délicatesse mais acuité. Souvent je choisis un thème et j’invente, j’invente… Je m’aperçois que je travaille beaucoup sur l’apparemment simple. 

 

 

Observer avec les oreilles… Cette dimension complète le travail d’interactions avec les enfants, d’observation des tout-petits. Bien sûr j’enregistre, j’envoie un fichier son, un compte-rendu de séance le soir même, ainsi que les textes des comptines. Le terrain change, il est important de suivre son évolution, d’accompagner ce mouvement ! »

Intervenant dans deux crèches l’année passée, Béatrice Maillet a été sollicitée dans cinq lieux cette année. On peut penser que ce qu’elle réinvente ici porte ses fruits et répond à une attente.

 

UN JOUR DANS TA MAISON

 

Le dernier projet de la compagnie est la réalisation d’un disque de collectage « dans une maison aux vives couleurs des voix d’enfants et d’adultes, une maison éclairée par les lumières croisées des quatre horizons : comptines en arabe, en français, chansons en anglais ou en ch’ti, traditionnelles ou fraîchement inventées au Maroc ou en France (…) Voilà un disque né d’une si belle aventure humaine que les mots et les mélodies en vibrent encore ». Guy Prunier, conteur et proche ami de la compagnie, traduit le chemin personnel parcouru par Florian Genilleau dans sa quête d’une famille, amené aux confins de la méditerranée pour cueillir le sourire d’Adam,
l’apprivoiser chaque jour avant de pouvoir l’adopter. Passer des semaines à Casablanca en se rendant chaque jour à la Maison de Lalla Hasnaa laisse du temps libre au musicien qui propose d’intervenir bénévolement dans ce lieu : « j’ai observé une grande facilité à chanter et à faire du rythme, sans blocage… Dans une approche naturelle, nous avons vécu un partage simple et évident, quelque chose de l’ordre de la culture traditionnelle partagée. Malgré le contexte de travail difficile (une nounou pour 22 bébés…) j’ai rencontré une énergie vitale incroyable. J’ai été très libre dans mes interventions musicales, le partage des chants a fait le reste ! ». Il n’en faut pas plus à Béatrice Maillet et Annie Gallay pour aller sur place offrir leurs compétences de direction artistique aux acteurs du projet de collectage de chants. Rejoints dans cette aventure par des parents adoptants qui ont prêté leur voix et leur sensibilité, les deux artistes ont passé une partie de septembre en studio, le disque est bientôt disponible, les recettes seront reversées à l’institution qui accueille 250 enfants (des bébés jusqu’aux petits de 6 ans). Projet de vie qui se fond avec un projet de compagnie, chaque jour généreusement…

 

COLLECTAGE ET ÉVOLUTIONS

 

Réunissant des conteurs et des musiciens, la compagnie bénéficie de son appartenance à ces deux réseaux. Les musicâlins sont des rendez-vous mensuels pour des assistantes maternelles et des mamans, organisés à la médiathèque du Tonkin à Villeurbanne. Entre animation et spectacle, les artistes convient, dans ces ateliers, les participants à goûter au récit et à la musique. On retrouve là l’envie des artistes de se situer aux confins des formes et à la souplesse des genres. En projet, des idées de collectage, un nouveau spectacle sur le thème du jardin, des ateliers musicaux…

L’évolution de la compagnie répond bien au nom qu’elle s’est donné : du bazar car la création c’est le désordre qui s’organise, c’est le travail du tout-petit qui a besoin de bazar pour devenir grand, le lieu de vie qu’il faut toujours ranger… au terminus, aboutissement d’un processus parfois empirique, organisation transitoire qui ponctue le temps d’une exploration permanente, recherche vers une forme aboutie. Du bazar au terminus, des artistes qui se proposent de partager une parcelle de ce chemin de vie.

HK

Glaner des chansons et devenir parents

Qu’il vienne de Colombie, du Vietnam, du Maroc ou de notre propre chair, nous devons tous adopter l’enfant qui se présente à nous. L’inviter dans notre maison, lui donner une place dans la lignée familiale, découvrir sa singularité au sein de la communauté des hommes.
Ce petit être qui nous rejoint pour partager ce monde, nous l’apprivoisons avec nos voix chantées, des vocalises partagées, des mots doux échangés… puis viennent berceuses, comptines, chansons tissées par les langues que nous traversons, témoins d’une humanité partagée.
Parfois nous rencontrons un enfant dont nous ne connaissons pas l’histoire. Les chansons que nous pourrons glaner auprès de familles de son pays d’origine, nous aideront à l’accompagner dans le chemin qui le reliera d’un pays à l’autre.
Il bâtira sa maison sur des fondations solides creusées dans le terreau culturel transmis par les adultes qui l’auront aidé à grandir et pourra à son tour y inviter ses enfants.
Geneviève Schneider
Coordinatrice du réseau Enfance et Musique

 

Spectacles

Un deux trois, nous irons
Chansons vagabondes et rêveries poétiques pour petites oreilles aventurières, dès 6 mois.
Un tour du monde poétique et musical, de l’Italie aux rives du Japon, une petite visite à nos cousins québécois avant de se rendre au Sénégal. Comptines, jeux de doigts, chansons s’entremêlent au son de la harpe, du guitalélé et des flûtes Balinaises.
Conçu et interprété par Gentiane Pierre et Florian Genilleau
Regard extérieur : Béatrice Maillet

Les mémés parlent aux bébés
Dès 3 mois, pour toute la famille.
Les mémés parlent des jeux, des chansons, des câlins… Autant de trésors à partager !
« Dis mon p’tit canard, t’en as pas marre de jeter des cailloux dans la mare ?
Dis ma p’tite chérie, c’est pas un peu fini de sauter sur mon lit en faisant le ouistiti ? »
Béatrice Maillet : conteuse et musicienne Annie Gallay : conteuse et musicienne

Un beau matin
Conte musical en rêvant la belle saison.
Une voix, une harpe, une famille d’accordéons… de drôles d’histoires racontées, jouées et chantées. Spectacle solo de Florian Genilleau qui raconte la belle histoire de souris poètes…
Conçu et interprété par Florian Genilleau
Regard extérieur : Béatrice Maillet et Marie Genilleau

 

Autres spectacles

Tourne le monde (à partir de 3 ans)

Carrément à l’Est (à partir de 6 ans)

Ça vous chante ? (à partir de 6 ans)

Du Bazar au Terminus
Mairie
69490 Dareizé
contact@bazarauterminus.com
Tél. : 06 24 19 39 42
www.bazarauterminus.com
CD : www.colleo.fr/cagnotte/4614/cd-un-jour-dans-ta-maison

Territoires d’éveil n°8

Publication : Nov 2016
Territoires d'éveil
Accueil Publication

Toutes les publications

  Le label Enfance et Musique
Cd, Livres-CD pour les tout-petits


Voir le site du label

Réseaux sociaux

 Enfance et Musique
17 rue Etienne Marcel
93500 Pantin
Tél. : +33 (0)1 48 10 30 00
Siret : 324 322 577 000 36
Organisme de Formation déclaré
sous le n° : 11 93 00 484 93

Conditions générales de vente

Mentions Légales

Partenaires publics

Share This