Des perspectives à concrétiser avec les acteurs des territoires

Avec la loi d’orientation et de programmation de Juillet 2013 pour la refondation de l’école de la République s’ouvrait une dynamique nouvelle en matière d’éducation artistique et culturelle1. Lancée à l’été 2014, l’opération La Belle Saison s’est achevée en décembre 2015, pour laisser place en 2016 à Génération Belle Saison, un plan d’actions visant à développer la création jeunesse. Enfin, la mission confiée au Haut conseil à l’Éducation Artistique et Culturelle présentera en juillet 2016 à Avignon une charte de l’EAC. 

Dans le même temps, le rapport « Développement du jeune enfant, modes d’accueil et formation des professionnels » a été remis au ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femmes le 9 mai 2016.

Autant d’étapes patiemment franchies par les acteurs sur les territoires, autant de faisceaux convergents d’une prise en compte interministérielle des énergies professionnelles et militantes. 

Enfance et Musique a pris sa part d’engagement dans ce parcours d’élaboration d’une reconnaissance de l’art et de la culture, dans cette mise en pratique d’échanges créatifs pour un accompagnement de qualité, riche de sens et de transmission pour le très jeune enfant et sa famille dans l’ensemble de la Cité et la diversité des territoires. La petite enfance a, peu à peu, trouvé une place légitime dans les projets culturels et artistiques tournés vers le jeune public. Pour ce tout-petit qui n’existe pas tout seul, pour les familles en quête de confiance, pour les professionnels et les artistes soucieux d’installer l’art et la culture auprès du plus grand nombre, ne serait-il pas d’actualité de réactiver et de réactualiser des dispositifs d’exigence et de solidarité citoyenne, tel que l’a été le protocole d’accord définissant les orientations à mener en matière d’éveil culturel et artistique du jeune enfant 2 ? Cet acte politique serait sans doute un signe porteur d’espoirs.

HK

1 – Loi n° 2013-595 du juillet 2013, section 2 : l’éducation artistique, culturelle et sportive.
2 – Protocole d’accord entre le ministère de la Culture et de la Communication et le secrétariat d’État à la Famille daté du 28 Décembre 1989, repris en annexe du rapport consacré au développement du jeune enfant le 9 mai 2016.

Extraits des préconisations du rapport de Sylviane Giampino, psychologue pour enfants, psychanalyste remis à Laurence Rossignol, Ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femmes.

120 personnalités ont été consultées lors de travaux en commissions, groupes de travail, auditions, journées de débats scientifiques et techniques. Une centaine de préconisations en ressortent parmi lesquelles :

 

Un cadre et un événement à dimension nationale

• Élaborer un texte cadre au niveau national fondant une identité commune aux professionnel-le-s de l’accueil de la petite enfance et aux familles, en dépassant les logiques métiers et la diversité des acteurs.
• Instituer une Journée nationale des professionnel-le-s de l’accueil de la petite enfance sous l’égide du ministère en charge des familles et de l’enfance.
• Inciter les régions à décliner ces rencontres sur les territoires.

Un socle commun pour des métiers transverses

• Systématiser le recours à des spécialistes externes (pédiatrie, psychologie clinique, sciences de l’éducation, sociologie, haptonomie, psychomotricité, artistes …). Ces intervenants doivent pouvoir recevoir dans leur formation des connaissances spécifiques sur le domaine des modes d’accueil en petite enfance

Lever les obstacles à la mixité sociale dans les modes d’accueil

• Favoriser l’éclosion de projets communs créatifs, festifs, artistiques, solidaires, écologistes…, ce qui nécessite de renforcer la confiance en soi des professionnel-le-s de première ligne, les formations des professionnel-le-s de l’accueil, notamment les personnels de direction d’accueil collectif ou des RAM en relation à l’animation des projets sociaux locaux, de toute nature avec les familles. 

Accueillir le petit enfant dans l’ensemble de la Cité,
au-delà des seules « structures d’accueil »

• Soutenir et développer les accueils de proximité gratuits, les lieux enfants-parents, les initiatives d’éveil ludique, culturel et artistique en direction des enfants, les lieux de rencontres entre les familles sans visée de contrôle des familles ou de forçages pédagogiques.

Éveiller à la culture à l’art, à l’esthétique, et à la nature

• Faire intervenir des artistes dans les structures d’accueil, dans les formations des professionnel-le-s et dans les médiations relationnelles avec les familles
• Lancer un protocole d’accord entre le ministère chargé des familles et de l’enfance et le ministère de la culture, en s’inspirant du protocole du 28 décembre 1989 portant sur l’éveil culturel et artistique du jeune enfant. (Cf. annexe)

Le rapport officiel « Développement du jeune enfant : modes d’accueil et formation des professionnels » a été remis par Sylviane Giampino à la Ministre le 9 mai 2016 à Paris, lors d’une réunion publique rassemblant tous les acteurs de cette recherche. Il est accessible sur : www.sylvianegiampino.com/tag/rapport%20giampino/

Territoires d’éveil n°7

Publication : Juin 2016
Territoires d'éveil
Accueil Publication

Toutes les publications

  Le label Enfance et Musique
Cd, Livres-CD pour les tout-petits


Voir le site du label

Réseaux sociaux

 Enfance et Musique
17 rue Etienne Marcel
93500 Pantin
Tél. : +33 (0)1 48 10 30 00
Siret : 324 322 577 000 36
Organisme de Formation déclaré
sous le n° : 11 93 00 484 93

Conditions générales de vente

Mentions Légales

Partenaires publics

Share This