La réforme de la formation continue, mode d’emploi

La réforme fixe de nouveaux cadres, Enfance et Musique s’inscrit dans cette nouvelle donne.

La loi sur la formation professionnelle adoptée par le Sénat le 27 février 2014 a entraîné de nombreux changements tant pour les entreprises que pour les salariés. Ce texte a redessiné les contours de la formation continue en France. 

Les stages de formation continue permettent de trouver une valorisation, d’aider des professionnels dont la créativité est très sollicitée au quotidien mais aussi d’acquérir des postures et des techniques nouvelles. Parfois la formation continue comble des déficits de la formation initiale. L’ouverture récente à des certifications va permettre de travailler encore davantage le sens de l’accès à la culture lié à une expérience personnelle et éventuellement de formuler des propositions rattachées à des institutions culturelles socialement reconnues.

La formation continue donne la possibilité d’approcher le sens profond de l’art pour un individu dans sa pratique professionnelle, elle participe au développement personnel, offre des compétences qui peuvent être immédiatement réinvesties dans la structure d’exercice. Elle n’est pas seulement adaptation au poste de travail mais redonne du sens au projet professionnel de chacun. Dans un stage, on peut tisser un lien personnel avec une pratique
artistique pour ensuite être en capacité de la transmettre, de lui trouver une place originale dans de nombreuses activités et/ou dans sa vie professionnelle. 

La diversité des publics au sein d’une formation permet de s’enrichir mutuellement. De plus en plus de catégories professionnelles partagent une même session. Il est courant de compter une grande diversité professionnelle au sein d’un même module : professionnels de l’enfance, bibliothécaires, artistes, éducateurs, spécialisés, infirmières, puéricultrices… 

Marc Caillard et Annie Avenel, propos recueillis par Hélène Kœmpgen

 

COMMENT FINANCER UN STAGE ?

Tous les stages proposés par Enfance et Musique peuvent être financés dans l’ensemble des dispositifs décrits.

Vous êtes salarié en Contrat à Durée Indéterminée (CDI)

Le Plan de Formation est élaboré par votre entreprise, la formation que vous souhaitez doit en faire partie. Votre rémunération, les coûts pédagogiques, l’ensemble (ou une partie) des frais annexes sont pris en charge.
⇓ Renseignements : le service du personnel de votre structure

Le Compte Personnel de Formation (CPF) : il remplace le DIF depuis le 1er janvier 2015 et permet de cumuler jusqu’à 150 heures de formation. Chaque personne doit créer son compte personnel sur le site www.moncompteformation.gouv.fr et y effectuer sa demande.
⇓ Renseignements : votre structure et le site www.travail-emploi.gouv.fr

Congé Individuel de Formation (CIF) : à votre demande et avec l’accord de votre OPCA, il vous permet de bénéficier d’un an de formation à temps plein ou de 1200 heures de formation à temps partiel. Il est soumis à certaines conditions.
⇓ Renseignements : votre OPCA ou le Fongecif (www.fongecif.com)

La période de professionnalisation favorise le maintien dans l’emploi de certaines catégories de salariés, grâce à des actions de formation. Elle vous concerne, sous certaines conditions.
Elle peut être articulée avec le plan de formation de votre entreprise ou avec votre CPF.
⇓ Renseignements : le service du personnel de votre entreprise

 

Vous êtes salarié en Contrat à Durée Déterminée (CDD)

Le Compte Personnel de Formation (CPF) remplace le DIF depuis le 1er janvier 2015 et permet de cumuler jusqu’à 150 heures de formation. Chaque personne doit créer son compte personnel sur le site www.moncompteformation.gouv.fr et y effectuer sa demande.
⇓ Renseignements : votre structure et le site www.travail-emploi.gouv.fr

Congé Individuel de Formation (CIF) : si vous êtes en fin de contrat, il vous permet de bénéficier d’une formation avec une prise en charge des frais et de votre rémunération. La formation doit débuter au plus tard un an après la fin de votre CDD.
⇓ Renseignements : votre OPCA ou le Fongecif (www.fongecif.com)

 

Vous êtes intermittent du spectacle

Artiste : l’Assurance Formation des Activités du Spectacle (AFDAS) finance vos formations sous certaines conditions.
⇓ Renseignements : www.afdas.com

 

Vous êtes fonctionnaire de la fonction publique

• d’État
• territoriale
• hospitalière

DIF, Droit Individuel à la Formation : ce dispositif, que vous connaissez, est maintenu.

Congé de formation professionnelle : il vous permet, si vous êtes fonctionnaire depuis plus de 3 ans à temps plein de service dans la fonction publique d’État, ou si vous êtes agent non titulaire ayant accompli au moins l’équivalent de 3 ans de services publics à temps plein, de suivre une formation qui n’est pas proposée par l’administration.
⇓ Renseignements : le service du personnel de votre établissement

Congé de formation-mobilité des fonctionnaires de l’État : il vous permet de suivre des formations (6 mois maximum) afin d’occuper un nouveau poste (de même niveau et de même catégorie).
⇓ Renseignements : le service du personnel de votre établissement

 

Vous êtes demandeur d’emploi

Allocation de recherche d’emploi formation – AREFV
⇓ Renseignements : Pôle Emploi

Contrat de professionnalisation : si vous avez 26 ans et plus ou que vous venez de terminer un contrat aidé, ce contrat vous permet d’obtenir une certification ou un diplôme en alternant des périodes de formation théorique et pratique.
⇓ Renseignements : Pôle Emploi

CIF-CDD : il permet la prise en charge des frais de formation et de votre rémunération. Vous pouvez y accéder si vous avez déjà eu un contrat en CDD.
⇓ Renseignements : Fongecif (www.fongecif.com) ou Pôle Emploi

Programme Régional de Formation : vous pouvez bénéficier de certaines aides financières de la part de votre Conseil Régional.
⇓ Renseignements : Conseil Régional de votre lieu d’habitation

 

Vous êtes professionnel libéral ou travailleur indépendant

Travailleur indépendant : l’Association de Gestion du Financement de la Formation des Chefs d’Entreprises (AGEFICE) finance vos formations sous certaines conditions.
⇓ Renseignements : www.agefice.fr

Profession libérale hors médecine libérale : le Fonds Interprofessionnel des Professionnels Libéraux (FIF-PL) finance vos formations sous certaines conditions.
⇓ Renseignements : www.fifpl.fr

 

Vous financez vous-même votre formation

Nous consulter

CPF, Compte Personnel de Formation

Opérationnel depuis janvier 2015, date à laquelle il a remplacé le DIF (Droit Individuel à la Formation), le CPF est ouvert pour toute personne âgée d’au moins 16 ans, en emploi, à la recherc he d’un emploi ou accompagnée dans un projet d’orientation et d’insertion professionnelle. Les nouveaux droits acquis au titre du CPF sont attachés à la personne, ainsi que les heures de formation inscrites sur le compte qui restent acquises en cas de changement de situation professionnelle ou de perte d’emploi. Le CPF est alimenté en heures de formation chaque année ; il permet de capitaliser des heures de formation à raison de 24 h /an jusqu’à 120h, puis de 12h jusqu’à la limite de 150h au total. Les heures sont calculées au prorata du travail effectué pour un temps partiel. 

C’est le salarié qui prend l’initiative d’utiliser son CPF afin de réaliser son projet de formation.
Pour une formation hors temps de travail, le salarié n’a pas besoin de l’autorisation de l’employeur.
Accord préalable de l’employeur pour une formation suivie – en tout ou partie – pendant le temps de travail.
Le compte personnel de formation est encadré par des listes de certifications éligibles.

www.emploi.gouv.fr

Les heures non consommées au titre du DIF pourront être mobilisées pendant 5 ans dans le cadre du nouveau compte.

Consulter le texte de la loi n° 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale Décret n°2014-1120 du 2 octobre 2014 relatif aux modalités d’alimentation et de mobilisation du CPF.

 

DERNIÈRE MINUTE…

Une reconnaissance de l’éveil culturel et artistique !
Par décision du COPANEF* du 24 novembre 2015, tout bénéficiaire du Compte Personnel de Formation (CPF) peut utiliser son crédit pour suivre les formations d’Enfance et Musique conduisant à nos deux certifications :
– Certificat de capacité à intégrer l’éveil culturel et artistique des enfants à sa pratique professionnelle.
– Certificat de capacité à la conception et à la mise en œuvre d’un atelier d’éveil culturel et artistique pour enfants.
* Comité Paritaire interprofessionnel National pour l’Emploi et la Formation

Territoires d’éveil n°5

Publication : Nov 2015
Territoires d'éveil
Accueil Publication

Toutes les publications

  Le label Enfance et Musique
Cd, Livres-CD pour les tout-petits


Voir le site du label

Réseaux sociaux

 Enfance et Musique
17 rue Etienne Marcel
93500 Pantin
Tél. : +33 (0)1 48 10 30 00
Siret : 324 322 577 000 36
Organisme de Formation déclaré
sous le n° : 11 93 00 484 93

Conditions générales de vente

Mentions Légales

Partenaires publics

Share This