Cinq questions à Marc Caillard

Publication : Juin 1997

PARTENAIRE ASSOCIATIONS

LA LETTRE DU SERVICE PARTENAIRE ASSOCIATIONS DU CRÉDIT MUTUEL JUIN 1997

Cinq questions à Marc Caillard
Directeur de l’association « Enfance et Musique »

En quinze ans, « Enfance et Musique » est devenue un lieu de référence nationale pour ce qui concerne l’éveil musical mais aussi culturel et artistique du jeune enfant. À la crèche, en PMI, à l’hôpital, dans les quartiers… l’association agite au côté des professionnels pour que la dimension artistique de la culture retrouve une place vivante dans ces multiples lieux de vie sociale des jeunes enfants et de leurs familles.

Le bilan d’Enfance et Musique c’est à ce jour une douzaine de permanents, de nombreux collaborateurs, plus de 10 000 stagiaires accueillis, ainsi que plusieurs centaines de formations décentralisées en région dans les lieux d’accueil de l’enfance, les services hospitaliers et les collectivités territoriales.

 

Pourquoi « Enfance et Musique » ?

Au début des années 80, à la création de l’association, il apparaissait souhaitable de ne pas dissocier, comme le faisaient les conservatoires traditionnels, l’éveil musical du jeune enfant d’un projet culturel global associant et impliquant tous les acteurs de sa vie quotidienne, familiale et sociale. La rencontre avec les professionnels de la petite enfance, dans des projets d’animation musicale dans les salles d’attente des centres de consultation de la PMI (protection maternelle et infantile), nous a montré le chemin. La musique a renoué pour nous avec sa fonction sociale primordiale de partage, d’échange et de mobilisation pour communiquer et agir ensemble.

La « recherche-action » et la formation semblent avoir une place centrale dans vos orientations aujourd’hui.

L’orientation fondatrice de l’association : « replacer l’éveil musical du jeune enfant dans une perspective de culture partagée», situait d’entrée de jeu notre projet dans les pas de l’éducation populaire et de la formation. Deux mots clés ont marqué cette époque : « l’échange créatif » dans la conduite de « recherche-action » (projet menés dans la durée dans un lieu d’accueil de la petite enfance en collaboration avec l’équipe) et la « transmission » qui permet à travers la formation de faire partager les pratiques et la réflexion acquises. Aujourd’hui, le centre de formation Enfance et Musique/Éveil Culturel et Petite Enfance (élargi à d’autres disciplines artistiques) est devenu le partenaire de confiance au niveau national des multiples acteurs de terrain comme des responsables institutionnels de structures publiques et privées dans le domaine de l’action santé, sanitaire et sociale.

La création musicale, la production et la diffusion sont un volet important de votre action, pourquoi ?

On a souvent opposé l’éducation populaire et l’animation « socio-culturelle » à l’excellence de l’artiste et de la Culture. A contrario, le pari de l’équipe d’Enfance et Musique s’est enraciné dans une volonté d’impliquer les artistes dans des projets de partage et de création reliés aux compétences culturelles des enfants, des parents et des professionnels : « Artiste en résidence », « collectage et création de chansons » avec les équipes et les enfants, « commande » à des auteurs-compositeurs, tous les cas de figures peuvent et doivent être inventés pour redonner sens, ancrage et modernité à la diversité des situations d’aujourd’hui. Ainsi, Enfance et Musique est devenue, malgré l’absence de médiatisation télévisuelle, un label de référence national d’une production musicale enfance sans détour ni compromis. Face

au naufrage de la distribution des disques et cassettes (en France), facteur d’un grave déficit d’accès à une production musicale familiale de qualité, il fallait un outil de distribution fiable et autonome à la hauteur des enjeux éducatifs et culturels de l’éveil sonore et musical des jeunes enfants… Pour cela, Enfance et Musique a créé une structure juridique adaptée : l’association « Diffusion Culturelle et Vie Sociale ». Actuellement, c’est plusieurs milliers de familles et de professionnels qui ont accès à nos créations et publications.

L’aggravation des inégalités et de l’exclusion sociale a-t-elle une influence sur la stratégie de votre association ?

Depuis sa création, Enfance et Musique est partenaires des politiques publiques : action dans les cités, prise en compte de l’interculturalité comme donnée essentielle et durable d’une mondialisation positive des échanges entre les hommes et entre les peuples, action à l’hôpital dans la perspective de l’amélioration de l’accueil de l’enfant. Aujourd’hui l’association s’est engagée avec des partenaires institutionnels, dans la mise en place d’un programme national d’action, de formation et d’accompagnement de projets d’éveil culturel et artistique pour les structures travaillant au plus près des familles dans les quartiers en contrat de ville. Nous avons aussi constaté que 80 % de nos stagiaires étaient confrontés à des enfants et à des familles en situation d’exclusion.

Quelles perspectives voyez-vous à l’aube du XXIe siècle ?

À l’heure d’une mondialisation qui laisse la collectivité des hommes entre les mains de logiques économiques et financières, l’heure est à l’engagement de chacun pour innover et expérimenter de nouvelles façons de vivre ensemble. La culture partagée se nourrit aux sources du passé transmis pour réinventer sans cesse le présent et l’avenir. La dimension artistique de la culture doit redevenir l’espace des relations, des rencontres et des partages entre les hommes. Elle peut être la matrice du rassemblement des désirs et des énergies humaines qui aspirent à se ressourcer et à se retrouver sur l’essentiellement humain de l’expression de la pensée, de l’émotion, des sentiments, des relations… L’art, dans son éloge de la gratuité, dans le questionnement sans fin qu’il exprime et suscite, dans le signifié des sentiments qu’il permet, dans l’incarnation universelle de l’aspiration spirituelle qu’il sous- tend, est l’antidote radical qu’il nous reste pour replace l’homme au cœur d’un projet de société.

  Le label Enfance et Musique
Cd, Livres-CD pour les tout-petits
Voir le site

Réseaux sociaux

 Enfance et Musique
17 rue Etienne Marcel
93500 Pantin
Tél. : +33 (0)1 48 10 30 00
Siret : 324 322 577 000 36
Organisme de Formation déclaré
sous le n° : 11 93 00 484 93

Mentions Légales

Partenaires publics