Photo Guillaume Wydouw

Quand l’éveil culturel devient une évidence

Au Centre de Protection Maternelle et Infantile de Bagnolet, des années d’expériences partagées avec les familles ont contribué à inscrire l’éveil culturel au quotidien. 

 

Il ne reste rien du village agricole aux portes de Paris. Bagnolet est aujourd’hui une ville populaire et dense de l’Est parisien, scindée en deux par l’autoroute A3 depuis la fin des années 60. Le revenu moyen des ménages est inférieur à la moyenne de la Seine-Saint-Denis, le taux de chômage dépasse les 15%. Le centre municipal de Protection Maternelle et Infantile (PMI) Lahaye est blotti au pied des Mercuriales, deux immenses tours isolées sur l’échangeur de l’A3, survivance d’un vaste projet de quartier d’affaires qui devait rééquilibrer le quartier de la Défense et fut abandonné lors du premier choc pétrolier.

La ville compte trois centres de PMI dont deux municipaux et un Relais d’Assistantes Maternelles (RAM). Les centres de PMI sont ouverts à la population sur le principe de gratuité et remplissent leurs missions d’accueil, d’information, de prévention médico-sociale, définies dans le cadre des orientations municipales et départementales.

 

UN TERRAIN DE RECHERCHE

 

Si l’environnement est peu accueillant, il suffit pourtant de pousser la porte pour changer d’univers. « Plus de 700 familles sont inscrites » précise Brigitte Mavinga, éducatrice de jeunes enfants. « Nous remplissons notre mission1 dans le respect d’une politique de prévention mais pas seulement ». Les actions culturelles figurent au nombre des actions à mener auprès des enfants et des adultes, l’équipe l’a bien compris et met en œuvre depuis des années une politique bien au-delà du sanitaire. « Nous accueillons des familles de toutes origines, certaines consultations se déroulent avec un interprète. La transmission du patrimoine de chacun a toujours été pour nous un élément moteur mais il nous fallait un élément déclencheur pour faire surgir tout cela, tant dans l’équipe qu’au sein des familles accueillies. »

Une éducatrice de jeune enfants, sensibilisée de longue date aux propositions culturelles, implique le personnel dans un premier projet d’une durée d’un an. Avec Margotte Fricoteaux2, le travail porte sur la transmission et le partage d’un patrimoine chanté ; les parents l’investissent sans hésitation. « Nous avons travaillé sur la voix et le livre » raconte Brigitte Mavinga (qui garde une passion pour les livres d’art à partager avec tous). « J’ai été très surprise de ce que les familles pouvaient communiquer. Elles étaient en confiance et au même niveau que l’équipe. En partageant des chansons d’origines multiples, nous avons pu valoriser les langues, les histoires familiales. Des mamans ont retrouvé des souvenirs très anciens, nous avons éprouvé, ensemble, le plaisir du chant et bien au-delà. Comme cette maman qui a compris la difficulté d’apprendre et a transposé cette expérience dans le suivi des devoirs des enfants, avec plus d’écoute, de temps, de patience… L’accueil en chantant lors des consultations a également généré des événements très intéressants. »

 

IL Y A DES LIVRES  PARTOUT…

 

Après cette première expérience, l’équipe du centre de PMI s’engage dans un atelier de création d’instruments également encadré par Margotte Fricoteaux : « L’enfant voit sa mère construire des objets sonores pour lui. Ces ateliers permettent de soutenir les parents dans leur transmission, ils favorisent l’échange ce qui accompagne ainsi les missions de la PMI. Nous avons vu les familles arriver avec des sacs immenses remplis de toutes sortes d’éléments pour construire… C’est l’action qui mène le jeu, toute l’équipe participe. Le centre de PMI est devenu un terrain de recherche ce qui m’a permis d’avancer et de modifier certaines pratiques car nous avons cheminé ensemble ». Depuis, les projets de recherche ont porté sur le livre pour enfants et le livre d’art. Un fond a été constitué, il est désormais à la disposition des parents. Il n’y a pas de coin bibliothèque, il y a des livres partout, disponibles en permanence !

« Au moment du salon du livre3, nous réalisons chaque année une malle sur un thème. Avec Margotte Fricoteaux, nous avons souhaité faire partager le stock de beaux livres qu’elle avait apportés » commente Brigitte Mavinga. Avec Jennifer Grenèche, auxiliaire de puériculture, elles évoquent également l’accompagnement des assistantes maternelles à partir d’un travail de chansons ayant abouti à un spectacle. « Nous avons monté Le jardin extraordinaire avec 9 assistantes maternelles et 2 bibliothécaires. »

Tous les ans, un artiste vient à la PMI, l’équipe se déplace au festival 193 Soleil du département, multiplie les contacts avec la médiathèque… 

« Toute action d’éveil fait partie de la vie du centre de PMI », les mots résonnent encore…

•HK

 

1 - Définition de la santé de l’OMS : « la santé est un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité (Acte officiel entré en vigueur le 7 Avril 1948).
2 - Margotte Fricoteaux, musicienne et formatrice Enfance et Musique
3 - Salon du livre de jeunesse de Montreuil

Centre Municipal de PMI LAHAYE
3, rue Adélaïde Lahaye
93170 Bagnolet
Tél. 01 56 63 91 12
www.ville-bagnolet.fr

Territoires d’éveil n°2

Publication : Nov 2014
Territoires d'éveil
Accueil Publication

Toutes les publications

  Le label Enfance et Musique
Cd, Livres-CD pour les tout-petits


Voir le site du label

Réseaux sociaux

 Enfance et Musique
17 rue Etienne Marcel
93500 Pantin
Tél. : +33 (0)1 48 10 30 00
Siret : 324 322 577 000 36
Organisme de Formation déclaré
sous le n° : 11 93 00 484 93

Conditions générales de vente

Mentions Légales

Partenaires publics

Share This