Quand les livres relient

Et si la lecture redevenait un moment de partage et non un outil de réussite scolaire…
Depuis douze ans, le réseau national de l’agence nationale des pratiques culturelles autour de la littérature jeunesse crée du lien entre les acteurs des territoires.

 

À  l’heure où explosent les réseaux sociaux, où les pages ne se tournent plus mais glissent dans la spirale des écrans, où la lecture se réduit à un apprentissage, l’agence Quand les livres relient est un réseau national, nourri d’expériences et de réflexions sur la rencontre des adultes et des tout-petits de moins de trois ans, autour du livre d’images, pour prendre le temps de feuilleter ensemble les albums de littérature jeunesse afin de cultiver sa capacité à rêver, éprouver, parler, lire ensemble, se régaler des images et des mots.

 

UNE INTENSE ANIMATION DE RÉSEAU

 

L’agence nationale des pratiques culturelles autour de la littérature jeunesse a été fondée en 2004 sous l’impulsion de la Fondation du Crédit Mutuel, toujours partenaire à ce jour, sensible aux actions lecture pour la petite enfance. La fondation a trouvé dans les interventions de l’agence une résonance à ses préoccupations de lutte contre l’illettrisme par la prévention. « Les associations et les acteurs se croisaient sur les territoires. Quand les Livres relient a offert la possibilité de mettre en réseau des acteurs isolés » précise Léo Campagne, directrice de l’agence. « Faire réseau c’est porter une pratique et une pensée qu’il faut valoriser, c’est éveiller des adultes à une potentialité qu’ils ont déjà. Toute personne ou structure souhaitant développer un projet pour favoriser la rencontre de la petite enfance avec la littérature jeunesse est bienvenue ». Le réseau compte aujourd’hui plus de 145 adhérents, issus d’horizons divers : lecteurs et bibliothécaires, libraires et conteurs, éducateurs de jeunes enfants, animateurs, enseignants… Des structures telles que des médiathèques, communautés d’agglomération, associations de lecteurs, compagnies de théâtre, service petite enfance ou encore association d’accompagnement à la parentalité constituent les relais d’une action qui s’adapte aux réalités territoriales. Les acteurs parfois esseulés sur leurs territoires trouvent dans cette dynamique des espaces d’échanges leur permettant de confronter des expériences pratiques à une pensée théorique.

« L’animation interne et externe du réseau consiste à diffuser des informations sur les activités de ses membres mais plus largement sur le champ du livre et de la littérature jeunesse. Nous recevons de nombreuses sollicitations pour lesquelles nous exerçons un rôle de conseil » souligne Léo Campagne. « Au-delà de cette fonction de conseil, en matière de financement ou d’évaluation par exemple, nous exerçons notre capacité à produire des journées d’études. À partir d’une capitalisation d’expériences, ces journées représentent un espace de mutualisation ouvert qui nous permet de penser la rencontre avec le tout-petit. Nous ne sommes jamais en concurrence avec des acteurs locaux, nous cultivons l’effet tiers. »

 

L’ACCÉS À LA LITTÉRATURE

 

Dominique Rateau, aujourd’hui Présidente, est membre fondateur de l’Agence. Elle ne cesse de réaffirmer l’importance d’un tissu associatif dynamique œuvrant dans le domaine de l’éducation des tout-petits face à des professionnels et des parents angoissés. « La lecture est considérée comme une discipline scolaire, un apprentissage du code qui faciliterait la réussite. C’est un effet pervers de base où le livre pensé en terme de marketing occupe une place d’objet de socialisation. On ne parle pas d’accès à la littérature mais à la lecture ; dans l’immensité et la richesse de la production éditoriale, le temps de la lecture n’est plus envisagé comme une bulle psychique dans laquelle on s’autorise à imaginer, rêver, partager avec le tout-petit. Lire pour le très jeune enfant, c’est penser ensemble : on ne pense pas la même chose, on partage des pensées sans attente d’un résultat immédiat. L’apprentissage d’un code n’est pas une fin en soi, les enfants à qui on a lu savent lire… On le constate dès le CP ! 

J’ai remarqué les effets de la lecture à voix haute dans mon métier d’orthophoniste. Nourrir le tout-petit « de l’intérieur » c’est exercer une prévention dans sa capacité à lire plus tard. Notre mission est de réinterroger, de questionner le sens dans une société qui affirme bâtir une démocratie. C’est le système qui est malade, oubliant l’importance de la réflexion, de la formation et de l’ouverture. Dans le sillage des chemins tracés par A.C.C.E.S, notre rôle est de transmettre et partager une histoire, une réflexion pour reposer constamment les fondamentaux, lutter contre le dictat de l’événementiel et poursuivre un travail de socle. On ne construit pas une société sans cette recherche perpétuelle du sens ». 

 

DES SOUTIENS ET DES ACTIONS

 

L’agence s’est développée avec les membres fondateurs, soutenue par la fidélité de la Fondation du Crédit Mutuel. Le ministère de la Culture via le SCPCI1 exerce un partenariat très constructif sur la notion de réseau et un travail de sensibilisation dans le cadre de l’opération Premières Pages2 car la pratique avec le tout-petit est fondatrice. L’organisation de journées en régions contribue à une culture commune autour du livre. En croisant le projet d’un lieu et d’une association de lecteurs par exemple, une approche mutuelle est valorisée.

Depuis cinq ans, l’agence bénéficie du soutien de la Fondation Sncf pour le développement dans les régions, ce qui a permis d’aller sur de nouveaux territoires et d’organiser vingt cinq journées d’étude en cinq ans. Quelques petites dotations de l’académie française, un autofinancement encore modeste et une activité d’ingénierie culturelle complètent les ressources d’une association qui ne capitalise que 2,7 équivalent temps plein…

Dès sa création, l’agence a élaboré et coordonné des publications collectives3, notamment avec des membres du réseau. Des ouvrages, des études comme La lecture à voix haute dans les projets de réussite éducative (consultable en ligne) constituent un fond réflexif toujours nourri des expériences de terrain. Léo Campagne le réaffirme, « valoriser le livre, c’est mettre en avant une proposition culturelle afin de soutenir le désir de lecture du tout-petit. Dans cet espace de liberté à partager avec l’adulte se joue la construction d’un individu dans sa rencontre essentielle avec la littérature ». 

HK

1 – SCPCI : Service de la Coordination des Politiques Culturelles et de l’Innovation au secrétariat général du ministère de la Culture et de la Communication.
2 – Premières Pages : www.premierespages.fr. Territoires d’éveil N° 4, 06/15.
3 – Ces ouvrages sont publiés par les éditions érès et sont disponibles en librairie et sur le site des éditions érès.

Dominique Rateau

Orthophoniste pendant 20 ans, thérapeute du langage et de la communication en institutions spécialisées, Dominique Rateau a conduit une mission livres-petite enfance pendant 13 ans, au sein du Centre régional des Lettres en Aquitaine. Elle tient depuis 1996 – année de sa création – la rubrique Des Livres et des bébés de la revue Spirale dirigée par Patrick Ben Soussan et publiée aux Éditions érès. Dans la même collection, Des livres d’images pour tous les âges, 2001 ainsi que des articles pour certaines revues ( Le Furet – La lettre du GRAPE – La revue des livres pour enfants – Lettres d’Aquitaine – Revue suisse Petite Enfance etc.)
Lire des livres à des bébés – 1001 bb n°16
Dominique RATEAU
1001 BB – Les bébés et la culture

 

A.C.C.E.S 

A.C.C.E.S. (Actions Culturelles Contre les Exclusions et les Ségrégations) a été créé en 1982 à la suite du colloque Apprentissage et pratique de la lecture à l’école qui s’est tenu en 1979 à Paris sous l’égide du Ministère de l’Éducation nationale.
Parmi les fondateurs, le professeur René Diatkine, (psychiatre et psychanalyste) premier président d’A.C.C.E.S., le docteur Tony Lainé (psychiatre et psychanalyste) et le docteur Marie Bonnafé (psychiatre et psychanalyste) actuelle présidente de l’association.
Objectifs
• Améliorer les conditions d’acquisition de la lecture et de l’écriture grâce à la découverte de la langue écrite dès le plus jeune âge.
• Développer d’une façon harmonieuse la personnalité de l’enfant.
• Travailler à l’égalité des chances de réussite et d’insertion sociale en s’adressant aux tout-petits et à leur entourage.

Quand les livres relient
53, boulevard de Charonne
75011 Paris
Tél. : 09 80 73 59 71
www.agencequandleslivresrelient.fr

Territoires d’éveil n°8

Publication : Nov 2016
Territoires d'éveil
Accueil Publication

Toutes les publications

  Le label Enfance et Musique
Cd, Livres-CD pour les tout-petits


Voir le site du label

Réseaux sociaux

 Enfance et Musique
17 rue Etienne Marcel
93500 Pantin
Tél. : +33 (0)1 48 10 30 00
Siret : 324 322 577 000 36
Organisme de Formation déclaré
sous le n° : 11 93 00 484 93

Conditions générales de vente

Mentions Légales

Partenaires publics

Share This