Premières pages

Le dispositif dont la coordination nationale est assurée par le ministère de la Culture ne cesse de rallier de nouveaux territoires. Les notions de proximité et de réseau s’affirment et les projets d’accompagnement à la lecture se multiplient. 

 

À l’origine inspiré par le programme Bookstart1, le dispositif Premières Pages, initié par le ministère de la Culture et la CNAF a beaucoup évolué depuis sa création en 2009. Une constante cependant, l’objectif reste de sensibiliser les familles à l’importance de la lecture, dès le plus jeune âge. Ce dispositif a pour ambition de favoriser la collaboration entre les secteurs professionnels du livre et de la petite enfance, de réduire les inégalités d’accès à la lecture et de promouvoir la littérature jeunesse. Le ministère de la Culture valorise l’opération Premières Pages par le biais d’une politique de labellisation des territoires, il offre une visibilité des initiatives grâce à un site internet très détaillé. Sur proposition des DRAC et de leurs conseillers livre et lecture, il accorde cette labellisation en fonction de la qualité des projets, enfin il s’engage dans un accompagnement des territoires. La mise en réseau, la circulation constante de l’information, l’organisation d’un séminaire national et de séminaires en région contribuent à nourrir cette opération qui ne cesse de s’étendre. 33 territoires dont 24 départements étaient labellisés fin 2017, 36 territoires dont 25 départements sont labellisés en juin 2018. D’autres projets devraient encore rejoindre le dispositif.

 

UNE GRANDE SOUPLESSE D’ACTION POUR LES TERRITOIRES

 

Initialement la remise aux familles d’un album jeunesse marquait la première phase d’un parcours de lecture. L’ouvrage était le même pour tous les territoires, des actions de sensibilisation pouvaient accompagner cette remise faite aux familles. Colin Sidre, chargé de mission publics jeunes, éducation artistique et culturelle et cohésion sociale, précise l’évolution du dispositif. « Aujourd’hui il n’est plus obligatoire de donner un livre de naissance. La labellisation décernée par le ministère de la Culture repose sur le contenu de la politique territoriale d’accompagnement du développement de la lecture. Environ un tiers des territoires offrent un album de naissance. Dans l’Ain par exemple, ce sont les assistantes maternelles qui choisissent l’ouvrage en fonction des réactions des enfants… Le choix peut également être déterminé par une volonté de soutien à une petite maison d’édition. À la Réunion, sont privilégiés des albums édités en français et en créole. Premières Pages laisse une grande souplesse d’action à chaque partenaire, en fonction de critères préalables établis pour obtenir la labellisation. Le projet doit concerner prioritairement les enfants de la naissance à 3 ans, avec une perspective d’action en direction des classes maternelles. Il doit reposer sur le livre mais peut être éventuellement étendu. Il doit concerner conjointement les professionnels de la petite enfance et ceux du livre. En ce qui concerne les critères financiers, chaque projet doit avoir un budget prévisionnel de minimum 8 000 euros, la subvention n’excédant pas plus de 50% de l’enveloppe globale. »

Quelques écueils subsistent cependant : les petites communes qui ont des beaux projets et la compétence lecture publique sont souvent trop petites pour présenter des budgets de 8 000 euros ; il en va de même pour pour certaines villes moyennes. Des « zones blanches » subsistent donc.

 

FOISONNEMENT DE PROPOSITIONS, VITALITÉ DU DISPOSITIF

 

À partir d’un concept commun, les territoires déclinent Premières Pages avec créativité. Des départements comme la Somme ou le Lot, « acteurs historiques » du projet, multiplient les propositions. 60 structures partenaires dans le Lot reconduisent l’opération pour la neuvième année consécutive. La Réunion participe à l’opération avec un « album péi » depuis 2015 afin de mettre en avant la création locale et la production éditoriale réunionnaise. La Médiathèque Départementale de l’Aveyron (MDA) accompagne les intercommunalités dans un travail de partenariat pendant trois ans, visant à installer de manière pérenne des actions régulières en direction de la petite enfance : temps réguliers de lecture à voix haute, formations croisées, deux journées d’étude par an, un pôle ressources disposant d’un fonds d’albums et d’ouvrages professionnels. La MDA rencontre et répertorie également les artistes et les intervenants professionnels. 

La petite ville de Tinqueux dans la Marne fait partie de la communauté d’agglomération Reims métropole ; son Centre de Créations pour l’Enfance – Maison de la poésie conduit de nombreux projets avec une attention particulière pour la littérature jeunesse. Dans les Ardennes, le département travaille particulièrement à la lutte contre l’illettrisme. Labellisé en 2016, le grand Angoulême vient d’inaugurer une nouvelle bibliothèque avec son espace petite enfance.

Premières Pages en Hautes-Pyrénées est piloté par la médiathèque départementale de prêt et le service de PMI du département, en partenariat avec la CAF et la Mutualité sociale agricole (MSA) : pas moins de 80 points de retrait de l’album offert, des actions de valorisation afin de promouvoir la lecture, une journée interprofessionnelle chaque année, des animations ateliers contes, tapis lecture, théâtre d’images/Kamishibaï…

Colin Sidre relate les multiples exemples d’initiatives et insiste sur l’importance de la formation et des partenariats. « Deux enjeux sont au cœur de la formation afin de créer des espaces d’échange et de rencontre au sein de la collectivité. Les formations croisées permettent de construire un langage commun entre professionnels du livre et de la petite enfance. Par la formation initiale les assistantes maternelles sont sensibilisées au livre et à la lecture. Dans les Hautes-Pyrénées par exemple, le volume de formation initiale pour les assistantes maternelles est de 90 heures, ce qui est au-delà du minimum légal. Par ailleurs, nous constatons un renouveau dans l’implication des CAF même si la protection maternelle et infantile (PMI) reste le premier partenaire au niveau départemental. » 

Un développement assez fort se fait jour dans la région Grand Est et sur la façade atlantique. L’objectif est à court terme de labelliser cinq nouveaux territoires et de développer les échanges de bonnes pratiques ; les séminaires régionaux et nationaux seront sans nul doute des espaces de questionnements partagés afin d’épouser un mouvement que rien ne semble devoir arrêter. L’objectif est de toucher cinq nouveaux territoires chaque année et ce pendant quatre ans.

HK

Les territoires partenaires

Le site de Premières Pages répertorie l’ensemble des territoires et départements labellisés. L’ensemble des actions d’accompagnement déployées par chacun d’entre eux y est détaillé. 

L’Ain, les Ardennes, Argenteuil, l’Aveyron, Caen-la-mer, le Calvados, le Cantal,la Creuse, la Dordogne, le Gers, le Grand Angoulême, le Grand Paris Seine-et-Oise, les Hautes-Alpes, le Pays de Haute-Mayenne, les Hautes-Pyrénées, l’Hérault, le Loir-et-Cher, le Lot, la Lozère, le Nord, Paris Vallée-de-la-Marne, le Pas-De-Calais, le Puy De Dôme, les Pyrénées-Orientales, la Savoie, la Somme, la Réunion, la Seine-et-Marne, Tinqueux, le Vaucluse, Vaulx-en-Velin, la Vendée, Villeneuve-sur-Lot.

 

Les partenaires nationaux de Premières Pages

Les partenaires conjuguent leur expertise propre pour contribuer au rayonnement du dispositif.

A.C.C.E.S.

Quand les Livres Relient

BnF, centre national de la littérature pour la jeunesse

Sne, Syndicat national de l’édition, commission jeunesse

Unaf, Union Nationale des Associations Familiales

Enfance et Musique

Colin Sidre
Chargé de mission publics jeunes, éducation artistique et culturelle et cohésion sociale

Service du Livre et de la Lecture
Direction générale des médias et des industries culturelles
Ministère de la Culture
182, rue Saint-Honoré
75033 Paris Cedex
www.premierespages.fr

Territoires d’éveil n°12

Publication : Juin 2018
Territoires d'éveil
Accueil Publication

Toutes les publications

  Le label Enfance et Musique
Cd, Livres-CD pour les tout-petits


Voir le site du label

Réseaux sociaux

 Enfance et Musique
17 rue Etienne Marcel
93500 Pantin
Tél. : +33 (0)1 48 10 30 00
Siret : 324 322 577 000 36
Organisme de Formation déclaré
sous le n° : 11 93 00 484 93

Conditions générales de vente

Mentions Légales

Partenaires publics

Share This