Maya Gratier, enseignante chercheuse

Au sein du BabyLab, Maya Gratier observe les capacités vocales des nouveau-nés. Un territoire d’investigations inépuisables et surprenantes.

 

À lire le parcours de Maya Gratier, on est vite impressionné par l’accumulation des titres. À croiser Maya Gratier, on est immédiatement conquis par la douceur et la profondeur de son propos. 

Rien ne prédestinait la jeune étudiante des années 90 à se spécialiser dans la recherche sur le développement de la communication non verbale entre parents et bébés. Sa première passion ? La philosophie… 

« Toutes mes questions d’alors étaient centrées sur l’émergence de la conscience humaine…

J’étais aussi intéressée par l’esthétique. Une rencontre déterminante avec un professeur intéressé par les habiletés musicales et l’expression des bébés a en quelque sorte fait “basculer” mon parcours. C’est à ce moment là que ma carrière a pris forme et que tout ce qui a précédé s’est réorganisé ! J’ai découvert l’importance du son expressif, la notion d’improvisation et leurs fonctions essentielles dans le développement du tout-petit humain. »

Maya Gratier poursuit sa formation en psychologie et se consacre à la recherche. Elle est docteur en psychologie en 2001, Université de Paris Descartes, post-doctorante à Los Angeles puis maître de conférence en 2004 à l’université Paris Nanterre. Les travaux de Michel Imberty1 la confortent dans son champ de recherche : comprendre le développement de la communication du bébé avant la parole, ses interactions avec son environnement et ses moyens pour le signifier. 

 

CRÉATION DU BABYLAB

 

Le BabyLab est initié en 2012 pour tenter de répondre à ces questions. « Nous réalisons nos études dans un environnement et des situations qui sont les plus naturels possibles : le BabyLab Nanterre a été conçu comme un espace accueillant où les chercheurs peuvent observer le développement social et cognitif du bébé ». La petite équipe du BabyLab, constituée en 2013, est associée au Laboratoire Ethologie Cognition Développement. « Dans notre babylab, nous étudions non seulement les comportements du bébé dans des situations de communication diverses mais aussi comment le milieu social participe du développement de la pensée déjà avant la parole. Nous observons l’évolution des comportements des parents et leur réceptivité à l’intense activité du bébé. Nous ne parlons pas de fusion mais bien d’interaction car le bébé est un partenaire très actif et fait preuve d’une indépendance d’esprit par rapport à ses partenaires. Il peut d’ailleurs se protéger si l’entourage est nocif !

L’adulte vient à la rencontre de ce bébé réceptif qui est, on peut le dire, force de propositions. Ensemble ils vont développer savoir et savoir-faire si par ces ajustements le parent accorde au tout-petit la place de partenaire d’échange. Les vocalises et les improvisions en sont des traces. »

 

UNE INTERACTION INTUITIVE

 

« Les capacités du bébé sont étonnantes : il utilise sa voix d’abord comme soutien des sons dans une expressivité riche bien avant le support de la parole. Un parent qui “va bien” sera dans l’écoute de cette richesse. Les raisons d’une absence d’échange sont souvent dues à des difficultés relationnelles des adultes plutôt qu’à des facteurs socio-démographiques, comme la classe sociale ou le niveau d’éducation. Notre BabyLab devient progressivement plus musical et nous aimerions aussi à l’avenir étudier la place de la musicalité entre parents et bébés dans des familles issues de milieux défavorisés… 

Dans sa narrativité musicale, le bébé est disposé à relier les étapes d’une élaboration constituée de gestes, de regards et de sons. Il nous oblige à prendre le temps et à formuler une interaction intuitive (le langage adressé au bébé). Le bercement n’est-il pas lui même une fabrication de temps interactif ? »

Propos reccueillis par Hélène Koempgen

Maya Gratier 

Professeure de Psychologie du développement, responsable du BabyLab Nanterre. Directrice adjointe de l’UFR SPSE. 

Enseignements : Développement socio-cognitif et émotionnel du nourrisson (L2) ; Communication préverbale et langage musical (L2) ; Neuropsychologie de la musique (M2) ; Périnatalité : Aspects psychologiques, bioéthiques et juridiques (M2) ; Psychopathologie Développementale (M1).
https://babylab.u-paris10.fr

 

 

Publications

Parmi les nombreux articles et collaborations internationales auxquelles Maya Gratier a participé : 

Raconter en chantant : musicalité et narrativité au cœur du développement humain.
Le Furet N°72, 2014.

Du rythme expressif à la narrativité dans l’échange vocal mère-bébé
Champ psychosomatique. Éd. L’Esprit du temps. 2 No/an.

La mélodie avant les mots ? Le rôle de la voix dans les premiers échanges sociaux du nourrisson.
M. Gratier In M. de Gaudemar, Éd. Les plis de la voix, Lambert-Lucas, 2013.

Territoires d’éveil n°9

Publication : Mar 2017
Territoires d'éveil
Accueil Publication

Toutes les publications

  Le label Enfance et Musique
Cd, Livres-CD pour les tout-petits


Voir le site du label

Réseaux sociaux

 Enfance et Musique
17 rue Etienne Marcel
93500 Pantin
Tél. : +33 (0)1 48 10 30 00
Siret : 324 322 577 000 36
Organisme de Formation déclaré
sous le n° : 11 93 00 484 93

Conditions générales de vente

Mentions Légales

Partenaires publics

Share This