La Bibliothèque Départementale de la Somme

Dans un département durement touché par l’illettrisme, la BDS réalise, en lien étroit avec la collectivité, un parcours petite enfance riche et généreux.

 

Sabrina Holleville-Milhat revendique la mise en place d’une politique de proximité. Cette avocate, très impliquée dans la vie de son département, plaide la cause de la culture. Vice-présidente en charge des actions sportives et culturelles au conseil départemental de la Somme, elle souligne que « la Bibliothèque départementale de prêt est au carrefour des trois délégations que sont la culture, l’éducation et la PMI ». Avec un président qui soutient l’action en direction du livre et de la lecture, l’élue peut encourager les liens étroits tissés avec les Établissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI). « Pour constituer un réseau dans le département, nous pouvons nous appuyer sur les coordinateurs culturels des EPCI. Dans une optique de travail d’équipe et pour garder un lien fort avec le terrain, j’ai fait la tournée des territoires en compagnie de la directrice de la BDS. Nous devons établir des priorités, notamment en ce qui concerne la lutte contre l’illettrisme dans notre département. Il est également important de favoriser les contrats de développement avec les territoires, de moderniser les équipements, d’encourager la prise de compétences au sein des communautés de communes. » Sabrina Holleville-Milhat se félicite de la réussite du festival Des Parents, des Bébés « qui ne cesse de se développer malgré la fusion des territoires ». Avec une élue, personnellement sensible aux moments de lecture partagés en famille, la bibliothèque départementale de prêt dont les locaux seront rénovés à partir de 2021, peut mener une politique exigeante.

 

ACTIONS-FORMATION

 

Le projet petite enfance occupe une place importante parmi les nombreuses activités de la BDS. Il a été construit comme un parcours dont les étapes sont inscrites au sein des résidences jeunesse, des temps de formation, des supports d’animation originaux, un festival petite enfance qui se déploie dans tout le département, y compris auprès de minuscules communes rurales. 

Sabrina Dumont-Fellows, Directrice par intérim de la BDS, ne ménage ni son énergie ni son temps pour gérer l’équipement. « Le projet petite enfance repose sur la rencontre avec la création, à l’occasion des résidences et du concours Des Parents, des Bébés, un Livre ; la formation vient compléter le dispositif. La mise en résidence du lauréat de notre concours demande de s’adapter aux diverses demandes des artistes mais aussi aux artistes de découvrir et apprivoiser le très jeune public. La forme évolue au fil des éditions ». Marion Sueur, bibliothécaire, souligne que les bibliothèques n’accueillent pas la résidence sans un accompagnement : « des supports d’animation originaux et de qualité accompagnent les rencontres. Par exemple les assistantes maternelles d’un RAM peuvent découvrir de nouveaux langages artistiques et de nouvelles techniques d’art plastique, d’art graphique avec les enfants. Après la résidence nous laissons une malle de matériel pour prolonger le travail engagé ». 

Une collaboration menée de longue date avec la PMI (qui participe aussi au festival) s’est imposée « comme une évidence » pour Sabrina Dumont-Fellows qui précise : « Nous sommes des partenaires et nous intervenons auprès d’un public en situation de vulnérabilité. Catherine Huette, médecin, Chef du service PMI au Conseil départemental de la Somme appuie cette volonté « car l’accompagnement, la prévention précoce et le soutien à la parentalité font partie des missions de la PMI. Il nous faut conjuguer une politique des ressources humaines et un manque de moyens certain. Le livre est un outil car même si l’enfant ne sait pas lire, il fait passer des messages. La lecture aux tout-petits crée un lien entre les parents et les enfants. Toucher un livre, échanger et donner du vocabulaire pour exprimer ses sensations, renforce le sens de notre action ». La directrice par interim de la BDS et le médecin chef de PMI interviennent conjointement lors d’une formation gratuite ouverte à tous les publics faisant partie du réseau de la BDS, les professionnels des crèches, les animatrices de RAM, les assistantes maternelles et les puéricultrices ; c’est l’occasion de rencontrer l’auteur du concours Des Parents, Des Bébés, Un Livre, de découvrir et comprendre le livre de l’artiste, de participer à des ateliers pratiques. Le parcours petite enfance repose vraiment sur le partenariat des acteurs du département. 

 

LA MÉDIATHÈQUE DU VAL DE SOMME

 

Conçue par le cabinet lillois Béal et Blanckaert, architectes urbanistes, la magnifique médiathèque intercommunale du Val de Somme à Corbie s’inscrit dans une démarche complémentaire de la politique portée par le département. Lucie Deswel, directrice du lieu, est sensible à la politique de réseau développée par la BDS « car elle répond à l’attente des bibliothèques associées à la BDS ». Calibré pour une population de 10 000 habitants, l’équipement doit répondre aujourd’hui aux besoins des 25 000 résidents de la communauté de communes. Lucie Deswel s’emploie donc à trouver des relais, avec une attention particulière portée aux assistantes maternelles. « Dans l’objectif de former des relais, nous avons envoyé un courrier aux 302 assistantes maternelles du territoire, nous avons reçu 15 réponses et 8 engagements de suivi… Mais ™p ™ ce n’est pas le faible chiffre qui doit nous décourager. Nous avons engagé des demi-journées de formation. C’est un pari ! Aujourd’hui nous avons 13 professionnelles devenues lectrices qui adhèrent au projet. Pour parvenir à une forme d’autonomie, notre rôle est de les accompagner sur le chemin de la formation. Nous sommes en milieu rural et nous nous confrontons également aux problèmes de déplacement (sauf autorisation spécifique des parents, une assistante maternelle ne peut pas se déplacer en voiture pour venir à la médiathèque avec les enfants). Sabrina Dumont-Fellows qui nous accompagne dans la découverte de cet équipement exceptionnel mais confronté à la rudesse du contexte, souligne « le manque de moyens humains. La PMI nous aide à approcher des familles en grande difficulté car ici nous subissons une ruralité enclavée ». Dans ce lieu magnifique et propice à l’accueil, sont organisés des lectures d’albums, des ateliers bébés-lecteurs (à la médiathèque et délocalisés), des histoires pour les petites oreilles (certaines séances en anglais). La structure prête des Kamishibaï et des raconte-tapis… Dans la jolie plaquette qui présente les activités on peut noter : « Vous êtes assistante maternelle et vous souhaitez participer ? Prenez contact avec la médiathèque ». La ténacité des équipes encore et toujours. 

 

DES PARENTS, DES BÉBÉS : UN FESTIVAL DES TERRITOIRES

 

Dernière étape de ce périple picard, le festival d’automne organisé par la BDS. Avec une volonté affirmée de faire appel à des artistes locaux, le festival élargit le propos. 182 événements lors de la dernière édition ont animé 80 structures de lecture publique et lieux d’accueil petite enfance du département pour 4 000 spectateurs et participants. Ce moment festif offre aux familles des cafés des parents, des cafés des mamans, des ateliers lecture, des heures du conte, des spectacles, des expositions, des installations sonores et sensorielles, des rencontres avec des auteurs… La liste des festivités, des villages concernés, des communautés de communes impliquées, sous la houlette du département et de la BDS démontre l’enracinement d’un travail pérenne. Ce ne sont pas les chiffres qui impressionnent (quoique…) mais le foisonnement de propositions qui ont du sens pour les habitants. La lecture à portée de main, la lecture au carrefour des pratiques artistiques, la lecture au plus près des lecteurs… 

HK

Le rayonnement départemental

La BDP est présente dans 171 communes du département de la Somme hors IMP, crèches, RAM avec la desserte de :

– 30 bibliothèques de niveau 1, reconnues comme normatives par le ministère de la Culture ;
– 17 bibliothèques de niveau 2 ;
– 22 bibliothèques de niveau 3 ;
– 35 points lecture ;
– 2 bibliobus ;
– 60 dépôts et 7 dépôts scolaires.

À ces 171 communes viennent s’ajouter 126 dépôts spécifiques divers comme les crèches, les RAM, des centres de loisirs… soit 297 points de desserte pour le département.

Le réseau est animé par 101 professionnels des bibliothèques et 257 bénévoles dont un gros tiers a suivi l’ensemble des formations de base de la Bibliothèque départementale de la Somme.

 

Des parents, des bébés, un livre… un concours

Pour renforcer ses actions, dans le cadre du Plan départemental en faveur du livre et de la lecture 2013-2018, la BDS a lancé un concours annuel de création d’un album jeunesse à destination des tout-petits. L’album, édité par la BDS, est offert aux parents d’un enfant né ou adopté dans le département, ainsi qu’aux structures départementales de la petite enfance et aux bibliothèques de lecture publique. On dénombre en moyenne 6 500 naissances dans le département de la Somme chaque année. Le livre est remis aux familles par les puéricultrices lors de la première visite post-natale. Ce projet est soutenu par la DRAC Hauts-de-France et le Conseil régional Hauts-de-France. Il fait partie du dispositif du ministère de la Culture Premières pages.

 

 

La Formation

En 2017, 381 personnes ont été formées lors des 22 journées de formation. Également des formations dans les territoires (formation de base, installation et formation à l’utilisation du logiciel libre WATERBEAR – logiciel de gestion des bibliothèques) soit 23 journées de formation supplémentaires. 

Intervention du secteur jeunesse, de septembre à décembre, dans 8 RAM ou crèches du département, soit 155 enfants et adultes sensibilisés à la lecture pour les tout-petits et au projet petite enfance.

 

La collection 

461 416 livres dont 207 761 livres jeunesse et 41 223 BD & mangas ; la collection CD comprend 66 953 documents, celle des DVD (assez récente) 3 204 documents. 

La collection des supports d’animation, composée de tapis narratifs, exposition, kamishibaï (316 histoires), théâtre d’ombres, modules d’évolution, jeux, comprend 1026 supports. Les documents d’animation que nous mettons en face et que l’on retrouve dans les malles s’élèvent à 4 632.

80% du fonds est dans les structures du département. 

Bouquet numérique gratuit

Proposé pour les usagers des bibliothèques du réseau de lecture publique, composé de 7 ressources numériques :

– Le kiosk

– La médiathèque numérique 

– La philarmonie de Paris

– tout apprendre.com

– 1Dtouch

– iGerip

– La souris qui raconte

Depuis 2014, prêt de malles d’iPad sur projet.

 

Le livre-jeu de Malika Doray

Une résidence dans le département 

Une semaine par mois entre septembre et fin décembre, autour du livre et du jeu. Il se présente sous forme de doubles pages à combiner.

Tous les mois, 3 jours de rencontres, d’ateliers et des recherches ont été mis en place autour du jeu en vue de la création du livre- jeu et des ateliers. Les ateliers ont donné lieu à de stupéfiantes productions…

Bibliothèque Départementale de la Somme
10, Chemin du Thil
CS 32615
80000 Amiens
Tél. : 03 22 71 97 00
www.bibliotheque.somme.fr

Territoires d’éveil n°12

Publication : Juin 2018
Territoires d'éveil
Accueil Publication

Toutes les publications

  Le label Enfance et Musique
Cd, Livres-CD pour les tout-petits


Voir le site du label

Réseaux sociaux

 Enfance et Musique
17 rue Etienne Marcel
93500 Pantin
Tél. : +33 (0)1 48 10 30 00
Siret : 324 322 577 000 36
Organisme de Formation déclaré
sous le n° : 11 93 00 484 93

Conditions générales de vente

Mentions Légales

Partenaires publics

Share This